L’EPFL est le berceau, outre de la souris informatique moderne, d’ambitieux projets scientifiques tels que l’Hydroptère (le bateau à voiles le plus rapide du monde), Solar Impulse et le Human Brain Project (HBP), qui a été sélectionné en janvier 2013 comme l’un des deux projets phare dans le cadre de l’initiative européenne «Future and Emerging Technologies» (FET), ainsi que de plusieurs innovations en matière de développement durable comme les célèbres cellules solaires à colorant. Cette haute école réputée propose des cours pour chaque niveau d’études (du bachelor au doctorat) et connaît depuis 1969, année de son assimilation à une institution fédérale, une croissance rapide.

Située directement sur la rive du lac Léman, l’EPFL accueille quelque 14 000 personnes: plus de 9300 étudiants, 3500 chercheurs et des collaborateurs techniques et administratifs. Avec le Rolex Learning Center, un bâtiment unique au monde et son nouvel emblème, le campus offre à la fois des conditions de vie attractives et des conditions de travail ultramodernes dans les domaines de l’enseignement et de la recherche.

L’EPFL est l’une des hautes écoles les plus internationales du monde. Chaque jour, des individus de plus de 120 nations s’y côtoient et, à partir du niveau master, les cours sont le plus souvent assurés en anglais.

L’une des grandes particularités de l’EPFL est sa volonté d’encourager les partenariats, parrainages et projets communs internationaux associant la science et l’industrie. Le Quartier de l’innovation, qui regroupe plus de cent start-up et centres de recherche d’entreprises renommées dans un environnement dynamique, se trouve également sur le campus. En 2012, douze start-up et spin-off ont vu le jour grâce à des technologies développées à l’EPFL.