Les deux hautes écoles et les quatre établissements de recherche du Domaine des EPF enseignent et effectuent des recherches au plus haut niveau. Ils encouragent le transfert dans la pratique de leurs résultats et assurent une présence nationale et internationale. Voici quelques exemples de leurs activités et succès.

Le Domaine des EPF mise sur la qualité de son enseignement. Par son encadrement, il ambitionne non seulement de poser les exigences les plus élevées, mais il veut aussi créer un cadre d’enseignement de la meilleure qualité pour des étudiants talentueux et motivés.

Le mandat de prestations de la Confédération au Domaine des EPF comprend la recherche internationale de pointe. En effectuant leurs recherches au niveau mondial le plus élevé, les deux hautes écoles et les quatre établissements de recherche font bénéficier la Suisse des connaissances les plus récentes. Cela, au profit des étudiants, de l’ensemble des hautes écoles de Suisse ainsi que de la pratique dans de nombreuses entreprises.

En effet, le transfert de connaissances dans la pratique est aussi l’une des tâches centrales du Domaine des EPF fixées par la loi. C’est pourquoi ses institutions travaillent en étroite collaboration avec l’économie suisse. L’essentiel du transfert de connaissances est assuré par les étudiantes et les étudiants quittant l’école après avoir suivi une excellente formation. Les résultats de la recherche et les nouvelles technologies sont aussi transmis à l’industrie par d’autres canaux. Qu’il s’agisse d’ateliers, de formations continues, d’octroi de licences ou de fondation de jeunes entreprises (spin-offs).

Une série de tâches nationales connues et moins connues sont également accomplies par le Domaine des EPF. Ces prestations de service importantes pour la Suisse bénéficient souvent de manière décisive de la proximité de la recherche, d’où leur qualité élevée. Des champs d’application concrets s’ouvrent aux étudiants dans leurs secteurs d’activités, leur offrant ainsi d’excellentes perspectives.

Grâce à des partenariats avec des universités étrangères ou des propres campus à l’étranger, tant les établissements de recherche que les deux EPF sont présents et reliés en réseaux dans de nombreux pays. De nombreux projets peuvent être réalisés à l’étranger seulement. Les étudiants gagnent ainsi d’importantes compétences pour leur future activité grâce à de tels échanges avec des cultures étrangères.