Conseil des EPF, 17 mai 2018

Le professeur Lino Guzzella, président de l’ETH Zurich, ne sollicitera pas le renouvellement de son mandat qui s’achève à la fin de l’année. Il continuera d’assumer pleinement ses fonctions en tant que président de l’Ecole jusque fin 2018. Ces dernières années, Lino Guzzella est parvenu à consolider encore la réputation de l'ETH Zurich parmi les hautes écoles internationalement reconnues qui proposent un enseignement innovant, une recherche de pointe et des activités de transfert de technologie. Il occupe depuis 2015 le poste de président de l'ETH Zurich, dont il était déjà le recteur depuis 2012.

Prof. Lino Guzzella (Photo: ETH Zurich / Giulia Marthaler)

Le professeur Lino Guzzella renonce à solliciter un nouveau mandat en tant que président de l’ETH Zurich. Le Conseil des EPF respecte sa décision et le remercie de l’engagement et du sens des responsabilités dont il a fait preuve à la tête de l’Ecole.

Le Conseil des EPF et Lino Guzzella sont convenus qu’au terme de son mandat de président, qui s’achèvera à la fin de l’année, Lino Guzzella reprendra son poste de professeur de thermotronique au sein du Département de génie mécanique et des procédés de l’ETH Zurich. Après avoir assumé pendant trois ans la fonction de recteur de l’Ecole, et depuis début 2015 celle de président, il souhaite de nouveau se consacrer à l’enseignement et à la recherche à partir de 2019.

«Lino Guzzella a contribué de manière substantielle à consolider encore davantage l’excellente réputation nationale et internationale de l’ETH Zurich dans l’enseignement et la recherche», indique le président du Conseil des EPF Fritz Schiesser. Il ajoute: «Je souhaite le remercier au nom du Conseil des EPF pour son engagement sans faille et lui adresser tous mes vœux de réussite. Grâce à sa nouvelle stratégie de compétitivité pour l’ETH Zurich, il a posé des jalons importants pour l’avenir.»

Développement stratégique de l’ETH Zurich

Les hautes écoles sont soumises à une concurrence croissante à l’échelle mondiale. Lino Guzzella a encouragé le développement d’initiatives stratégiques cruciales qui permettront à l’ETH Zurich de conserver sa place parmi les meilleures universités du monde. En effet, de nombreux pays investissent massivement dans la formation et la recherche. Les universités chinoises, notamment, sont désormais très bien équipées et utilisent les ressources dont elles disposent de manière efficace.

Dans ce contexte, le Conseil des EPF salue l’initiative «ETH+» lancée par Lino Guzzella et l’ensemble de la direction de l’Ecole, qui prévoit d’aborder de nouvelles thématiques en créant, entre autres, des chaires supplémentaires. «ETH+» confère à l’ETH Zurich une dynamique extrêmement positive et permet l’émergence d’idées novatrices dans l’enseignement ainsi que de nouvelles approches de recherche interdisciplinaires.

Engagement en faveur de la recherche de pointe, de l’enseignement et du transfert de technologie

S'agissant de la recherche de pointe, le mandat de Lino Guzzella a notamment été marqué par le lancement réussi des trois grands axes «Sciences des données», «Santé personnalisée» et «Advanced Manufacturing». En particulier sa participation à la création du Swiss Data Science Center lui a permis de promouvoir une recherche innovante en faveur de la société numérique de demain.

Avant d'être nommé président, Lino Guzzella a occupé entre 2012 et 2014 le poste de recteur de l'ETH Zurich et était à ce titre responsable de l'enseignement. Durant cette période, il a créé la Critical Thinking Initiative afin que les étudiants puissent acquérir des compétences méthodologiques et des connaissances spécifiques à leur discipline, mais aussi maîtriser différents outils leur permettant de travailler sur des problématiques complexes, interdisciplinaires et orientées sur les systèmes. Lino Guzzella a toujours été convaincu qu'il fallait transmettre aux étudiants davantage que des connaissances et leur permettre aussi de développer leur personnalité et leur esprit critique.

Développement du bachelor en médecine humaine

L’une des grandes réalisations de Lino Guzzella a été notamment d’œuvrer au développement du nouveau bachelor en médecine humaine que l'ETH Zurich propose depuis l’automne 2017. En tant que recteur, il avait déjà participé de manière déterminante à la mise sur pied de ce cursus intégrant les aspects traditionnels de la médecine, mais aussi certaines facettes de la biologie moléculaire et de la technique médicale.

Procédure de sélection pour le règlement de la succession

Le nouveau président ou la nouvelle présidente de l'ETH Zurich sera nommé(e) par le Conseil fédéral sur proposition du Conseil des EPF. La procédure de sélection est dès à présent lancée.