Conseil des EPF, 02 mai 2018

En 2017, 31 293 étudiants et doctorants étaient inscrits dans l'une des deux EPF, soit 1000 de plus que l'année précédente et 10 000 de plus qu'il y a dix ans. Le Domaine des EPF contribue ainsi pour une large part à la formation de spécialistes dont l'industrie, les PME et les autorités suisses ont un besoin urgent. Ses institutions sont en outre des partenaires très recherchés dans le cadre du transfert de savoir et de technologie. Rien qu'en 2017, elles ont conclu plus de 500 nouveaux contrats de coopération avec le secteur privé.

La croissance importante, année après année, du nombre d'étudiants et de doctorants (2017: +3,1%) démontre la forte attractivité du Domaine des EPF. En 2017, la hausse la plus importante de l'effectif estudiantin a été enregistrée dans les filières Informatique (+7,5%) et Sciences de l'ingénieur (+4,1%). 6925 personnes (2016: 6745) ont obtenu en 2017 un diplôme de bachelor, de master ou un doctorat délivré par l'une des deux EPF.

De plus en plus de femmes étudient et travaillent au sein du Domaine des EPF

La proportion de femmes parmi les étudiants et les doctorants a de nouveau légèrement augmenté et s'établit à 30,6% (2016: 30%). Elle est passée à 34% (2016: 33,6%) pour les collaborateurs. C'est au sein du corps professoral que les femmes sont le moins représentées, mais on décèle là aussi une tendance à l'augmentation. La proportion de femmes est en effet passée de 10,3% il y a dix ans à 14,9% (2016: 13,9%), et parmi les professeurs nommés en 2017, 29,5% étaient des femmes (2016: 24,1%). On peut donc s'attendre à ce que cette hausse se poursuive dans les années à venir.

Moteur de la numérisation en Suisse

Les institutions du Domaine des EPF jouent un rôle important dans la numérisation de l'économie et de la société suisses. Ainsi, ce thème est au cœur des quatre secteurs de recherche que le Conseil des EPF considère comme des priorités stratégiques pour le Domaine des EPF (science des données, santé, Advanced Manufacturing et énergie). Mais la numérisation se traduit également par de nombreuses applications dans d'autres branches. Elle permet par exemple en agriculture de vérifier grâce à des drones l'évolution de plantes utiles dans les champs afin d'optimiser leur exploitation. En matière de construction, le site de l'Empa à Dübendorf accueille la première maison au monde qui est non seulement conçue et planifiée de manière numérique, mais aussi largement construite grâce à des robots, des imprimantes 3D et des processus numériques.

23 000 emplois grâce aux spin-off issues du Domaine des EPF

La formation de spécialistes et la recherche au plus haut niveau mondial font partie des compétences-clés du Domaine des EPF et des principales tâches que la Confédération lui a confiées. Ses institutions sont en outre des acteurs importants du transfert de savoir et de technologie, qui contribue à la capacité d'innovation de la Suisse, à l'amélioration de sa compétitivité et enfin au maintien de l'emploi et de la prospérité. Au sein du Domaine des EPF, plus de 600 spin-off ont par exemple été créées, générant quelque 23 000 emplois. En moyenne, une nouvelle spin-off naît chaque semaine et un brevet est déposé tous les deux jours (2017: 206).

Continuer à défendre la position de pointe

Selon les classements internationaux, les institutions du Domaine des EPF bénéficient d'une excellente position. En effet, l'ETH Zurich figure de nouveau parmi les dix meilleures hautes écoles du monde d'après le QS World Ranking et THE World Ranking. L'EPFL conserve le premier rang des hautes écoles fondées ces cinquante dernières années, et les quatre établissements de recherche (PSI, WSL, Empa et Eawag) se classent parmi les meilleurs du monde dans leur secteur d'activité. Toutefois, les investissements massifs effectués par d'autres pays dans la formation, la recherche et le développement commencent à porter leurs fruits. Ainsi en 2017, la Chine a déposé pour la première fois plus de brevets européens que la Suisse, et les universités chinoises améliorent leur position dans les classements internationaux. Si le Domaine des EPF, et par conséquent la Suisse, souhaitent défendre cette position de pointe, les institutions doivent bénéficier à la fois d'un financement stable et suffisant de la part de la Confédération et d'excellentes conditions-cadres. Parmi elles figurent l'ouverture et l'internationalité de la Suisse, qui permettent d'attirer et de fidéliser les meilleurs talents, et l'autonomie des institutions du Domaine des EPF.

Rapport de gestion 2017 disponible sur Internet

Le Rapport de gestion 2017 du Conseil des EPF sur le Domaine des EPF rend compte de l'utilisation des ressources et fournit différents chiffres-clés concernant, entre autres, l'enseignement, la recherche et le transfert de savoir et de technologie. Il est disponible à l'adresse: www.cepf.ch/rapportdegestion2017.