Conseil fédéral, 04 septembre 2019

Le 4 septembre 2019, le Conseil fédéral a nommé Michael Hengartner à la tête du Conseil des EPF, sur proposition de Guy Parmelin, chef du Département fédéral de l’économie, de la formation et de la recherche (DEFR). Âgé de 53 ans et recteur de l’Université de Zurich depuis 2014, Michael Hengartner succède à Fritz Schiesser, qui s’est retiré fin avril dernier. Il prendra ses nouvelles fonctions le 1er février 2020.

Michael Hengartner a été nommé recteur de l’Université de Zurich en 2014. Il est également président de swissuniversities depuis 2016. Michael Hengartner, qui a grandi à Québec, possède la double nationalité suisse et canadienne et a étudié la biochimie à l’Université Laval de Québec. Il a obtenu son doctorat en 1994 au Massachusetts Institute of Technology, dans le laboratoire du lauréat du prix Nobel H. Robert Horvitz. Il a ensuite dirigé un groupe de recherche au Cold Spring Harbor Laboratory, aux États-Unis, jusqu’en 2001, année où il a été nommé au poste de professeur titulaire de la chaire Ernst Hadorn, nouvellement créée à l’Institut de biologie moléculaire de l’Université de Zurich. De 2009 à 2014, il a été doyen de la Faculté de mathématiques et de sciences naturelles de l’Université de Zurich.

Fritz Schiesser, le prédécesseur de Michael Hengartner, a pris sa retraite fin avril dernier. L’intérim est assuré depuis lors et jusqu’à fin janvier 2020 par Beth Krasna, vice-présidente du Conseil des EPF. Le poste mis au concours public avait donné lieu à 29 candidatures, et le conseiller fédéral Guy Parmelin avait institué une commission de sélection pour trouver la personne apte à succéder à Fritz Schiesser.