Conseil des EPF, 29 mars 2019

A l’occasion d’une séance extraordinaire, le Conseil des EPF s’est penché ce jour sur la proposition de l’ETH Zurich de licencier une professeure de l’Institut d’astronomie aujourd’hui fermé.

Berne, le 29 mars 2019 - A l’occasion d’une séance extraordinaire, le Conseil des EPF s’est penché ce jour sur la proposition de l’ETH Zurich de licencier une professeure de l’Institut d’astronomie aujourd’hui fermé. Il accorde à présent à la personne concernée la possibilité de prendre position par rapport à cette proposition. De plus, le Conseil des EPF fera examiner en externe les reproches qui ont été formulés sur la gouvernance, l’allocation des ressources financières et l’égalité des genres.


Lors de cette séance, le Conseil des EPF a également abordé les mesures prises par l’ETH Zurich pour améliorer la situation en matière de conduite et d’encadrement. Le Conseil des EPF soutient les mesures déjà mises en oeuvre par le président et la direction de l’ETH Zurich pour optimiser les structures et les processus existants.