Conseil des EPF, 12 mars 2012

Le Conseil des EPF augmente de 2,1% les budgets 2013 des six institutions du Domaine des EPF par rapport à l'année précédente et met par ailleurs l'accent sur l'enseignement. Il a en outre nommé le professeur Lino Guzzella à la direction de l'ETH Zurich pour succéder à la professeure Heidi Wunderli-Allenspach.

Lors de sa première séance dans sa nouvelle composition, le Conseil des EPF (CEPF) a procédé à l’allocation des ressources pour 2013 à l'ETH Zurich, à l'EPFL, au PSI, au WSL, à l'Empa et à l'Eawag. Ce faisant, il a eu pour principe, d'une part, de continuer à encourager l'ETH Zurich et l'EPFL qui sont particulièrement bien positionnées au niveau international et, d'autre part, de reconnaître les prestations, à nouveau remarquables, fournies par les établissements de recherche dans leurs domaines spécifiques. Sous réserve de l'approbation du budget 2013 par les Chambres fédérales, ces six institutions disposeront en 2013 d’un budget augmenté de 2,1% par rapport à 2012 au titre de leur fonctionnement ordinaire (exécution du mandat académique de base). Le Conseil des EPF met par ailleurs l'accent sur l'enseignement en accordant dans cette enveloppe budgétaire des fonds à affectation spéciale pour un montant de 16,8 millions de francs, qui proviennent de fonds non alloués précédemment ou prévus pour les grands projets stratégiques. Le Conseil des EPF a d'ores et déjà réalisé des économies dans d'autres secteurs, comme les centres de compétences du Domaine des EPF. Les six institutions devraient donc recevoir 2099 millions de francs au total en 2013 (+ 59,7 millions de francs). Ce faisant, le Conseil des EPF satisfait aux exigences des deux EPF qui demandaient des fonds supplémentaires pour l’enseignement. «L'ETH Zurich et l'EPFL doivent elles aussi fixer résolument d'autres priorités dans leur budget global afin de dégager des fonds pour l'enseignement», précise Fritz Schiesser, président du Conseil des EPF. Concernant l'avenir, le professeur Paul Herrling, vice-président du Conseil des EPF, déclare: «L'économie et la société réclament davantage de diplômés des écoles polytechniques. Dès lors, le Domaine des EPF s'engage résolument en faveur d'une progression de l'effectif estudiantin tant que la qualité élevée de la formation et le financement sont garantis.»

Dans l'ensemble, les ressources sont allouées comme suit:

En millions de francsBudget 2012Budget 2013
ETH Zurich1’073.81’105.6
EPFL530.3546.1
PSI242.8249.5
WSL49.450.8
Empa90.492.9
Eawag52.654.1
Sous-total «Institutions»2’039.32’099.0
Projets strat., Conseil des EPF, etc. 1)135.1140.4
Total «Domaine des EPF»2’174.42’239.4 2)

1) Administration propre, financements incitatifs et d'aide au démarrage; mandats FRI déjà en cours ainsi que projets figurant dans le Plan stratégique 2012–2016 du Conseil des EPF (HPCN, SwissFEL, Blue Brain, centres de compétences, participations aux programmes de la CUS et PCI-CUS); en 2012 y c. des contributions uniques aux investissements accordées aux deux EPF, à l'Empa et au WSL.

2) Dont 12 millions de francs provenant de fonds non distribués.

Directives concernant l'exercice de mandats externes par les membres des directions

Le Conseil des EPF a également délibéré sur les directives concernant les activités accessoires des membres des directions des EPF ou des directions des établissements de recherche. A cette occasion, il s'est déclaré favorable à de tels mandats, car ils favorisent la collaboration sur le terrain et constituent un atout indéniable pour le développement des cadres dirigeants. Toutefois, ces activités externes ne doivent pas conduire à des conflits d'intérêts, ni générer une charge de travail excessive ou constituer des risques de réputation. Ces directives s'appliquent aux président(e)s et aux autres membres des directions de l'ETH Zurich et de l'EPFL, ainsi qu'aux directeurs/directrices et aux autres membres des directions des établissements de recherche. Leur application concrète doit encore faire l'objet de certaines vérifications juridiques.

Le professeur Lino Guzzella accède à la direction de l'ETH Zurich

En sa qualité d'autorité de nomination, le Conseil des EPF a nommé le professeur Lino Guzzella au sein de la direction de l'ETH Zurich. Ce faisant, il donne suite à la proposition du président de l'ETH Zurich, le professeur Ralph Eichler. Lino Guzzella succède ainsi à la professeure Heidi Wunderli-Allenspach, qui prendra sa retraite fin juillet 2012.

Lino Guzzella (*1957, de nationalités suisse et italienne) est nommé en tant que membre de la direction d'école pour un mandat de quatre ans. Il prendra ses fonctions le 1er août 2012 et s'occupera des ques-tions ayant trait à l'enseignement. Professeur ordinaire de thermotronique depuis 1999, Lino Guzzella s'est distingué dans la recherche sur la mobilité douce. Outre son excellent réseau de relations, son acti-vité scientifique lui a valu une renommée internationale. En Suisse, il est une voix influente dans le débat sur l'énergie et s'engage en faveur du transfert de technologie dans le cadre de la Commission pour la technologie et l'innovation. Enseignant à l'enthousiasme communicatif, Lino Guzzella a grandement con-tribué à l'essor du département de génie mécanique et de technologie des procédés.

Autres dossiers et nominations de professeurs

Le Conseil des EPF a également nommé son vice-président, le professeur Paul Herrling, comme mem-bre du comité d’audit, qui compte désormais trois membres, dont Beth Krasna (présidente) et Barbara Haering. Il a aussi débattu du rapport partiel du Domaine des EPF consacré à la recherche énergétique qu'il doit remettre au Secrétariat d'Etat à l'éducation et à la recherche. S'appuyant sur son Plan straté-gique 2012–2016, il a aussi discuté une première fois des conventions d'objectifs qu'il passera avec les institutions. Les présidents de l'ETH Zurich et de l'EPFL lui ont ensuite présenté leur planification des professorats 2012–2016. Sur cette base, le Conseil des EPF a nommé 17 nouveaux professeurs au to-tal, a adressé ses remerciements à six professeurs partant à la retraite et a décerné deux titres de pro-fesseur (cf. communiqué de presse séparé).