01 mars 2016

Dans son Plan stratégique 2017–2020, le Domaine des EPF chiffre à 3,5% la hausse annuelle de ses besoins financiers. Or le Message FRI ne prévoit qu’une augmentation de 1,5%, soit la croissance la plus faible de tous les acteurs FRI. Les institutions du Domaine des EPF doivent pouvoir investir durablement dans les grands axes stratégiques de recherche «Energie», «Médecine personnalisée», «Big Data» et «Advanced Manufacturing» et donner ainsi d’autres impulsions notables à la recherche, l’innovation et la place industrielle suisses. La Confédération doit dès lors augmenter sa contribution annuelle d’au moins 40 mio CHF.